• prix Rapsat-Lelièvre 2017

Klô Pelgag reçoit le prix Rapsat-Lelièvre à Spa25/07/2017

L’artiste Klô Pelgag a reçu officiellement le prix Rapsat-Lelièvre aux Francofolies de Spa (Wallonie), en présence d’Alda Greoli, la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Charles Gardier, le cofondateur et codirecteur des Francofolies de Spa, et Michel Audet, délégué général du Québec à Bruxelles.

L’auteure-compositrice-interprète gaspésienne Klô Pelgag reçoit le prix Rapsat-Lelièvre 2017 pour la richesse et la qualité artistique de son album "L'étoile thoracique". Créé en 1984, le prix Rapsat-Lelièvre vise à encourager le rayonnement et la promotion de la langue française. Il a également pour but de stimuler la production et la diffusion de disques francophones tout en favorisant les échanges entre le Québec et Wallonie-Bruxelles. L’univers poétique de Klô Pelgag met en valeur la langue française. Le caractère orchestral de sa musique ainsi que sa présence scénique aux allures théâtrales ont été remarqués par les membres du jury international.  En effet, la jeune femme a créé l’évènement en abordant la scène comme un terrain de jeu qui se donne des airs d’arène. Les spécialistes du secteur de la musique ont aussi noté la fraîcheur de l’artiste ainsi qu’un petit vent de fantaisie qui la caractérise si bien. Sa musique et ses textes recherchés, tantôt drôles, tantôt singuliers, empreints de liberté et de vivacité, attirent un vaste public. Sorti en novembre 2016, L'étoile thoracique a reçu de nombreux éloges de la critique.  Klô Pelgag recevra une bourse de 3500€ et sa maison de production, Coyote Records, une aide financière de 7000€ afin de soutenir la mise en marché de l’artiste et de son disque en Wallonie et à Bruxelles.   

Pour rappel :

Le Prix Rapsat-Lelièvre est le fruit d’une entente de coopération entre le Gouvernement du Québec et celui de Wallonie-Bruxelles, il est administré et financé conjointement par le ministère de la Culture et des Communications, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie ainsi que Wallonie-Bruxelles International. 

Il est remis chaque année, en alternance à un artiste du Québec et à un artiste de Wallonie-Bruxelles, afin de souligner l’excellence d’un album de chansons francophones. Parmi les derniers lauréats, nommons les artistes de Wallonie-Bruxelles Dalton Télégramme et Saule ainsi que l’auteure-compositrice-interprète québécoise Salomé Leclerc.

Source : WBI