• © RIDM, 2021
  • © Effi et Amir, By the Throat, 2021
  • © Vincent Meesen, Juste un mouvement, 2021
  • © Rosine Mbakam, Les Prières de Delphine, 2021

Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) 10-11-2021 - 21-11-2021

 

Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) sont l’un des plus importants festivals de films documentaires en Amérique du Nord. Chaque année, les RIDM présentent plus de 150 documentaires canadiens et internationaux et proposent, avec le Forum RIDM, un marché documentaire unique au Québec. Cette nouvelle édition se tiendra du 10 au 21 novembre (en salle et en ligne !)

Trois long métrages documentaires détonnants de la Belgique francophone seront à l'affiche des RIDM cette année. Sociologie, pouvoir, droits de l'homme, inégalités ou colonialisme sont quelques uns des thèmes développés. Découvrez la sélection sur le site du Festival.

 
By the Throat de Effi et Amir
By the Throat est une œuvre fascinante et surprenante, imbibée d’un éloquent symbolisme, qui dévoile une frontière invisible aux effets de contrôle humain bien réels et préoccupants. Alliant habilement plusieurs matériaux provenant de sources variées, ce documentaire nous transporte notamment du film pédagogique au vidéo YouTube pour décortiquer avec originalité et minutie les limites sonores et anatomiques créées par la langue maternelle. Explorant plusieurs exemples concrets, les cinéastes Effi Weiss et Amir Borenstein, duo d’artistes développant ensemble une pratique audiovisuelle plurielle depuis plus de 20 ans, montrent que l’accent est un puissant marqueur social qui, pour certaines personnes dans certains contextes et endroits du monde, peut même devenir fatal.
▶ Bande-annonce
 
Juste un mouvement de Vincent Meesen
En 1967, Omar Blondin Diop « joue » le rôle d’un militant maoïste dans La Chinoise, film d’anticipation politique réalisé par Jean-Luc Godard. Quelques années plus tard, en 1973, dans des circonstances pour le moins ambiguës, cet intellectuel et militant marxiste sénégalais est retrouvé mort en prison, au Sénégal. Dans une œuvre complexe qui bafoue les frontières entre le documentaire et l’essai, Juste un mouvement visite l’histoire de cet homme à travers différents protagonistes qui se partagent la (dé)construction d’un récit mouvant. Un long métrage profond, où le présent cohabite avec le passé, tout comme la fiction avec la vérité polyphonique. Affirmant une démarche personnelle fascinante, nourri au film de Godard, Vincent Meessen explore les interactions entre la création, le politique et la mémoire. justeunmouvement.film
▶ Bande-annonce 
 
Les Prières de Delphine de Rosine Mbakam
Rosine Mbakam, cinéaste camerounaise basée en Belgique, dresse le portrait brutal et poignant de son amie et compatriote Delphine, hantée par un vécu déchirant. Au Cameroun, les deux appartenaient à des réalités socio-économiques contrastées et leur rencontre aurait été peu probable. Cependant, en Europe, la diaspora africaine les amalgame et le regard colonial les homogénéise. Prix du meilleur film du IndieLisboa, cette œuvre simule un confessionnal devant lequel le personnage raconte sans artifices son histoire, fixant frontalement une caméra statique. Plus que des prières, Delphine lance le cri du cœur d’une femme dont le péché majeur demeure sa propre existence, en tant que personne noire et dépourvue, accablée par une société misogyne et raciste.
▶ Bande-annonce
 
 

Contact: 
Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Québec
Adresse: 
quebec@delwalbru.be